Insurgent – Veronica Roth (Divergente #2)

Différente. Déterminée. Dangereuse.

Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite. Grâce à ses facultés de Divergente, elle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l’assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses parents. Pourtant, elle n’a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Erudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres fractions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse..

Mon avis :

Insurgent c’est la suite de Divergent et des aventures de Tris et ses amis. L’histoire reprend là où on l’avait laissé à la fin du premier opus. On retrouve Tris, Tobias, Caleb, Marcus et Peter dans le train qui les conduit chez les Fraternels. Ils ont laissés derrière eux une ville détruite baignant dans le feu et le sang des morts.

En allant chez les Fraternels, ils espèrent échapper aux Érudits, qui les recherche, mais également trouver du soutien auprès d’eux et ainsi pouvoir défier Jeannine est sa faction.

En plus de devoir trouver un moyen d’empêcher les Érudits de nuire, Tris se retrouve bien malgré elle tiraillé entre son amour pour Tobias et l’envie, la nécessité de découvrir ce que cache Marcus, secret qui est à l’origine de la guerre entre les factions mais également de la mort de ses parents.

Tris porte le poids du monde sur ses épaules dans ce tome, elle n’a plus confiance en elle a la suite des événements du précédant tome, elle tente de remonter la pente mais ne se sent pas digne d’exister. Elle se sent coupable de ce qui est arrivée à sa faction, sa famille et ses amis et c’est avec peine que Tobias essaye de lui faire entendre raison. Leur relation est d’autant plus fragilisée, que Tris se trouve dans un cercle vertueux qui la pousse à vouloir se détruire, se sacrifier pour la survie des autres.

De nouveaux personnages font leur apparition, tandis que d’anciens reviennent. La frontière entre le bien et le mal devient infime, des alliés se révèlent être des ennemis et inversement. On ne sait donc plus à qui se fier, tout est flou et brouillé.

Du début à la fin, on se retrouve témoin des tourments qui oppresse Tris et qui la conduise dans ses combats. On peut l’aimer ou la détester pour son attitude et ses choix, mais une chose est sure elle ne nous laisse pas indifférente. Elle a trop tendance, à mon gout, à prendre des décisions sur un coup de tête, de ne réfléchir qu’après avoir agi. Serait-ce une attitude typique de Divergent ou juste dû à son caractère tout feu tout flamme ?

Elle veut bien faire, mais ne se rend pas compte que ses actes peuvent mettre en danger d’autres personnes qu’elle, des personnes qui lui sont chers et qu’elle souhaite épargner.

Le personnage de Tris est vraiment très complexe et tourmenté.
Au fur et à mesure des pages, on en apprend d’avantage sur Tobias et son personnage en devient encore plus attachant. On découvre des aspects de sa vie avant les Audacieux, avant le mort de sa mère mais également sur l’origine de sa haine envers son père. Il se révèle être la personne idéal pour gérer une faction et en être le leader ; il a la tête sur les épaules et pense avant tout au bien être des gens de son entourage. A l’inverse de Tris, il réfléchi avant d’agir et pèse le pour et le contre de chaque action.

Il a beau aimer Tris, il ne cautionne pas pour autant ces choix et ne se gène pas pour lui dire et lui dire qu’il serait près à tirer un trait sur leur relation si elle ne change pas, alors que l’on sait pertinemment qu’il ne se voit pas vivre sans elle.

Ce tome est rempli d’action, avec une intrigue qui nous fait vibrer de la première à la dernière page. On se sent happer par l’histoire et par les événements de plus en plus noir. La joie est très peu présente ce qui n’est pas choquant vu la tension et la noirceur qui occupent la place principale de cet opus.

L’intrigue ne cesse de s’accroître et nous allons de surprises en surprises au point de ne plus savoir à quoi s’attendre, et forcément il faut s’attendre au pire. Personne n’est épargné par les actions, tous prennent positions d’un côté ou de l’autre et subissent les conséquences de leurs choix.
Veronica a su nous tenir en haleine jusqu’à la fin. Elle est un vrai maître quand il s’agit de nous laisser des cliffhangers tout au long de l’histoire et principalement à la toute fin.

Que dire des derniers événements sans les révéler ? Ils sont juste impressionnants. Je me suis demandée tout au long de l’histoire quel pouvait bien être ce secret, cette vérité qui faisait tant peur à Jeanine, mais je dois dire que je ne m’attendais pas à quelque chose comme ça. J’en suis encore toute coi. Je ne peux que me demander ce que Veronica nous réserve pour le dernier tome et avoir hâte de le lire.

Vous l’aurez compris, comme pour le tome précédant, j’ai été transporté dans le monde des factions et je me suis prise a espérer que tout se terminerai bien.

J’attends donc le prochain opus pour connaitre le dénouement finale des aventures de nos protagonistes.

Cette série est un vrai coup de cœur que je ne peux que conseiller.

A savoir :

Titre: Insurgent
Auteur : Veronica Roth
Editions : Nathan
Parution : le 8 Novembre 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :