London Road – Samantha Young (Dublin Street #2)

on-dublin-street,-tome-2---london-road-554686-264-432.jpg

Entre un père absent et une mère alcoolique, Johanna Walker, vingt-quatre ans, a toujours agi dans l’intérêt de son petit frère Cole. Pour lui assurer un avenir confortable, elle va même jusqu’à choisir ses partenaires selon l’épaisseur de leur portefeuille… Mais avec Cameron MacCabe, ce fragile équilibre vole soudain en éclats. Si son nouveau collègue du Club 39 ne répond en rien à ses « critères de sélection », se montrant même particulièrement mesquin avec elle, son regard ténébreux laisse pourtant entrevoir la promesse d’une passion interdite et tumultueuse. Aussi, lorsque Cameron emménage dans son immeuble, Jo est tentée, pour la toute première fois, de faire passer ses propres désirs en priorité…

Mon Avis :

J’ai longtemps hésité à le lire. La première fois que j’ai lu le résumé, je me suis dit que je ferai l’impasse dessus, en même temps je n’avais pas vraiment accroché avec le personnage de Jo dans le premier tome (« Dublin Street »). Puis, une semaine après sa sortie, je l’ai finalement acheté et commencé à le lire dans la foulé.

J’ai trouvé que le début traîné un peu en longueur, mais une fois l’histoire lancé, impossible de s’arrêter. J’ai voulu connaitre le fin mot de l’histoire.
Alors oui, Jo est une croqueuse d’homme (et de diamant), c’est ce qu’elle veut nous faire croire, alors qu’elle est bien plus que ça. C’est une jeune femme qui n’a pas eu d’autre choix que de devenir adulte avant l’heure. Tout ce qu’elle entreprend, les hommes qu’elles fréquentes, les boulots qu’elle enchaîne, a pour seul but de subvenir à ses besoins mais surtout à ceux de son petit frère Cole. Cole est sa priorité depuis son plus jeune age. Elle l’a toujours protégé de leur père quand il vivait encore avec eux, maintenant elle veut le protéger de leur mère alcoolique incapable de faire autre chose que de boire.
La vie de Jo est réglé comme du papier à musique, jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance de Cam (non, les filles ne rêvez pas, il n’a rien, mais alors strictement rien avoir avec notre CAM !). Cam, qui va devenir le nouveau barman du Club 39 en plus d’être le voisin du dessous de Jo, va régenter toute la vie de Jo et de son frère, au point de faire douter Jo du bien fondé de son ancien mode de vie.

Avec ce second tome, on comprend mieux le personnage de Jo (que l’on a détesté dans le tome précédent, soyons honnête). Elle est plus complexe qu’elle n’y parait et plus intelligente qu’elle veut bien nous le faire croire. Elle n’a vraiment pas été gâté par la vie et est assez marqué par son « enfance ».
Cole est vraiment l’adolescent type ! Il considère Jo comme sa mère par moment et sa sœur à d’autre. Une chose est sur, il l’aime et est prêt à tout pour la protéger.
Cam est le personnage le « plus sain » du livre, c’est celui qui a eu la vie la plus calme. Il ajoute un peu de « normalité » à l’histoire. Je l’ai bien aimé mais sans plus. Il ne m’a pas transporté comme Braden l’a fait dans le premier volume.
La mère de Jo est détestable au possible. Elle se joue de ses enfants et ne se comporte vraiment pas comme une mère devrait le faire.

Outre cela, j’ai apprécié l’histoire, découvrir Jo & son frère. J’ai été plus qu’heureuse de trouver également Joss & Braden (toujours aussi drôle est amoureux), Ellie & Adam (trop mignon) ainsi que tout le reste de la tribu…
Un bon moment de lecture, une fois que l’on a passé le premier quart. Une introduction des personnages principaux des prochains tomes, juste parfaite. (J’ai hâte de lire les autres tomes). Pour l’heure, mon tome préféré reste tout de même Dublin Street, une vrai merveille.

Citation : 

– Oui, à plus tard ! Oh, Jo ? 

– Ouais ?

– C’est un bon coup ?

 Un éclat de rire m’échappa tandis que je me rappelais comment j’avais harcelé Joss de questions après avoir appris qu’elle avait couché avec Braden. Saloperie de vengeance.

– Qu’est ce que tu m’avais dit, déjà ? Tu vas devoir attendre ton tour pour le découvrir ?

Sa complainte me fit rire de plus belle.

– Je suis vraiment une connasse. Ne répète jamais à Braden que je t’ai dit ça, s’il te plait.

C’est promis.

– Bon. Si tu romps cette promesse, je trouverai un moyen de t’enfermer dans une pièce avec Ellie et sa collection de comédies romantique. 

– Tu sais, tout le monde ne trouve pas ça si horrible.

– Ok. Si c’est ça, je vais me mettre à fumer, histoire de jouer avec tes nerfs. 

– Tu as vraiment un côté sadique. Mais pour ta gouverne, la clope ne me manque pas du tout.

A Savoir :

Titre : Dublin Street, Tome 2 : London Road
Auteur : Samantha Young
Editions : J’ai lu
Parution : le 11 juin 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s