Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

marie

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

Mon avis :

Il y a quelques temps j’ai eu la chance de recevoir le dernier bébé de Marie Vareille, et autant vous dire que j’étais aux anges. Avec ce nouveau livre, Marie renoue avec la chick-lit, qui l’a révélé à ses débuts.

Dans ce nouveau livre, Marie nous embarque en Italie (j’ai encore plus envie d’y aller maintenant) pour suivre les aventures d’Isabelle, une actrice qui se cherche.
Elle qui n’aime pas les enfants va devoir s’occuper du petit Nicolas, qui ne prononce plus un seul mot depuis la mort de sa mère.
Isabelle va très vite se rendre compte que cette famille est plus que cabossé et ce depuis longtemps maintenant.

Dans cette histoire, la romance est au second blanc, en effet l’intrigue porte plus sur les personnages et les relations qui les unissent les uns aux autres.

J’ai aimé découvrir la facette de chaque personnage de cette histoire, qui sont différentes mais complémentaires comme les pièces d’un puzzle.
La famille Kozlowski a perdu une pièce de ce grand puzzle et c’est grâce à l’intervention d’Isabelle que celle-ci va être retrouvée. En plus de l’impact d’Isabelle sur cette charmante famille, faut le dire vite par moment, ce séjour en Italie va permettre à Isabelle de se trouver, de trouver sa place dans ce monde et surtout la personne avec qui elle souhaite passer le reste de sa vie.

Ce livre est une vraie bouffée d’oxygène, d’amour, de joie et d’humour. Marie a su me faire rire tout au long de ma lecture, que ce soit avec les personnages, les situations ou bien les titres des chapitres. Elle a su aussi me serrer le cœur avec le petit Nicolas mais également avec les sœurs de celui-ci.

J’ai été embarqué par le voyage d’Isabelle, par l’histoire de cette famille, j’ai vécu cette histoire à 100% et je me suis pris une belle claque à la fin du livre.

Marie Vareille c’est une auteure que j’adore autant pour sa plume que pour sa personne. J’ai pu la rencontrer lors de la sortie de Je peux très bien me passer de toi et j’ai tout simplement passé un très bon moment.
Je ne peux que vous conseiller de ne pas passer à côté de cette auteure et surtout de ses livres. Elle réussit à chaque fois à me faire passer un très bon moment de lecture que ce soit avec de la chick-lit ou avec de la dystopie.

A savoir :

Titre : Là où tu iras j’irai
Auteur : Marie Vareille
Editions : Mazarine
Parution : le 15 Mars 2017

Publicités

Une réflexion sur “Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s